Copyright 2022 - CP St Benoît Près d'Œlenberg
  • Synode 2023

  • COMUNION

  • BASILIQUE

  • FETE DIEU

Croix de Sauveur de Jésus Croix en bois Croix coupée croix à | Etsy 

 

 

Feuille Dominicale

                                                                                                                                                                                 

Jésus Christ dans ma vie (Yves Prigent)

Je vis d’espérance,
Élevé avec lui ;
Son amour, sa patience,
Uniques et infinis,
Sont pour moi des trésors.

Chaque jour il est là ;
Héros puissant et fort ;
Repoussant mes tracas ;
Incomparable ami,
Soutenant tous mes pas ;
Tant de joie pour ma vie !

Décharger mes fardeaux,
A la croix du calvaire ;
Nourri par le Très Haut ;
Sans lui, que puis-je faire ?

Maintenu par son bras,
Avançant sous l’onction.

Victorieux au combat,
Investi de son nom ;
Eternel : Il est Roi.

Très bel été à L'Arbresle ! - Actualités - Mairie de l'Arbresle

Fin de l'année pastorale -E Feuille

Contrairement à Noël, Pâques, l’Ascension ou la Pentecôte, la Fête-Dieu, ou fête du corps et du sang du Christ, ne fait référence directe à aucun événement de la vie de Jésus. Instaurée d’abord dans la province de Liège, au XIIIe siècle, elle rejoue de manière solennelle et publique l’institution de l’eucharistie le Jeudi-Saint.

La Fête-Dieu est encore célébrée en grandes pompes dans de nombreux pays ou régions catholiques. Elle est aussi souvent l’occasion de manifester le lien entre autorité civile et autorité religieuse. 

Lyon - Procession Eucharistique de la Fête-Dieu - InfoCatho

 

Fête Dieu 2022 E-Feuille

                                                                                                                                                                     

Les chrétiens sont baptisés « au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit ». Quand ils commencent leur prière, ils se marquent du signe de la croix sur le front, le cœur et les épaules en invoquant Dieu : Au Nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit : c’est la Trinité.

L’homme n’est pas capable d’imaginer un Dieu unique qui existe en trois personnes. C’est Dieu qui nous a révélé ce mystère de son amour par l’envoi de son Fils et du Saint-Esprit. Jésus nous a révélé que Dieu est « Père », en nous montrant d’une façon unique et originale, que Lui-même n’existe que par son Père. Jésus est un seul Dieu avec le Père. Jésus a promis à ses apôtres – les douze hommes qu’Il a choisis et envoyés – le don de l’Esprit Saint. Il sera avec eux et en eux pour les instruire et les conduire « vers la vérité tout entière » (Jean 16, 13). Ainsi, Jésus nous le fait connaître comme une autre personne divine.

La Trinité est Une : nous ne croyons pas en trois dieux, mais en un seul Dieu en trois personnes : le Père, le Fils et l’Esprit Saint. Chacune des trois personnes est Dieu tout entier. Chacune des trois personnes n’existe qu’en union avec les deux autres dans une parfaite relation d’amour. Ainsi toute l’œuvre de Dieu est l’œuvre commune des trois personnes et toute notre vie de chrétiens est une communion avec chacune des trois personnes.

Fête de la Sainte Trinité

E-Feuille Trinité Sainte

                                                                                                                                                                     

 Puis Jésus les emmena hors de la ville, près de Béthanie, et là, il leva les mains et les bénit. Pendant qu'il les bénissait, il se sépara d'eux et fut enlevé au ciel. Quant à eux, ils l'adorèrent et retournèrent à Jérusalem, pleins d'une grande joie. Ils se tenaient continuellement dans le temple et louaient Dieu.
Evangile selon Saint Luc 24, 50 

Ascension : la joie de choisir librement le Christ

 

E-Feuille -Ascension 2022

                                                                                                                                                                              

 

Prière universelle - 7e dimanche de Pâques, année C - 02 juin 2019, l ... 

 

"QUE TOUS SOIT UN"

 

E-Feuille - 7eme dimanche du Temps Pascal

                                                                                                                                                                                 

 « L’Esprit saint vous enseignera tout »

Si vous m’aimiez, vous seriez dans la joie”. La question nous est posée par Jésus lui-même : “M’aimes-tu suffisamment pour être envahi de ma joie ?” Le pape François nous le dit à sa manière : « il y a des chrétiens qui semblent avoir un air de carême sans Pâques » (Evangeli Gaudium). La joie devrait toujours être la caractéristique du chrétien.

Jésus ne nous offre pas une paix facile, il ne nous promet pas une vie épargnée par les difficultés. La paix que Jésus donne, c’est l’assurance de sa présence à nos côtés. Lorsque nous sommes dans la joie, il se réjouit avec nous. Lorsque nous trébuchons, il nous relève. Et quand nous souffrons, son esprit de courage et de sérénité demeure à nos côtés.

 

E-Feuille Dominicale

                                                                                                                                                                                  

Saint-Martin-de-la-Rive | 5ème Dimanche de Pâques — Année C

 

 « Je vous donne un commandement nouveau : c’est de vous aimer les uns les autres. Comme je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. » Ce sont là les paroles de Jésus au soir du Jeudi Saint, quelques heures avant sa Passion et sa mort sur la croix. En fait, Jésus qualifie de nouveau un commandement un commandement ancien qui était connu depuis Moïse. Mais ce qui est nouveau c’est cet appel à aimer « comme » Jésus, « autant » que Jésus. Pour comprendre ce qu’il attend de nous, c’est vers lui que nous devons nous tourner. Tout l’Évangile nous dit qu’il nous a aimés « comme on n’a jamais aimé ».

 

E- Feuille Dominicale

                                                                                                                                                                                  

En ce dimanche, le Christ se présente à nous comme le « berger de toute humanité ». Cette bonne nouvelle ne concerne pas que les croyants fidèles. Elle est pour tous les hommes et femmes du monde entier. La première lecture nous montre une communauté qui risquait de se replier sur elle-même. Avec Paul et Barnabé, l’Évangile serra annoncé au monde païen. Ils ont compris que le Christ est la « Lumière des nations » et le « Sauveur de tous les peuples ».

Feuille Dominicale

                                                                                                                                                                       

Plus jamais la guerre,  Prière de Jean Paul II

Dieu de nos pères, Grand et Miséricordieux, Seigneur de la paix et de la vie, Père de tous,
tu as des projets de paix et non d'affliction, tu condamnes les guerres et tu abats l'orgueil des violents.
Tu as envoyé ton Fils Jésus pour annoncer la paix à ceux qui sont proches ou loin, pour réunir les hommes de chaque race et de chaque origine en une seule famille.
Écoute le cri unanime de tes fils, la supplication pleine de tristesse de toute l'humanité :
plus jamais la guerre, aventure sans retour,
plus jamais la guerre, spirale de deuil et de violence ;
non à cette guerre qui est une menace pour tes créatures dans le ciel, sur la terre et la mer.
En communion avec Marie, la Mère de Jésus, nous te supplions encore :
parle au cœur des responsables du destin des peuples,
arrête la logique des représailles et de la vengeance,
suggère par ton Esprit de nouvelles solutions, des gestes généreux et honorables, des possibilités de dialogue et de patiente attente, qui soient plus féconds que les rapides décisions de guerre.
Accorde à notre époque des jours de paix.
Plus jamais la guerre.
Amen.

Dessin Colombe De La Paix Vectoriels et illustrations ...

 

 Les Apparitions de la Vierge Marie à travers le monde

Prière de consécration au Coeur Immaculé de Marie.

Bienheureuse Vierge Marie de Fatima, avec une reconnaissance renouvelée pour ta présence maternelle nous unissons notre voix à celle de toutes les générations qui te disent bienheureuse.

Nous célébrons en toi les grandes œuvres de Dieu, qui jamais ne se lasse de se pencher avec miséricorde sur l'humanité, affligée par le mal et blessée par le péché, pour la guérir et pour la sauver. Accueille avec ta bienveillance de Mère l'acte de consécration qu'aujourd'hui nous faisons avec confiance, devant ta statue qui nous est si chère.

Nous sommes certains que chacun de nous est précieux à tes yeux et que rien de ce qui habite nos cœurs ne t'est étranger. Nous nous laissons toucher par ton regard très doux et nous recevons la caresse consolante de ton sourire.
Garde notre vie entre tes bras ; bénis et renforce tout désir de bien ; ravive et nourris la foi ; soutiens et éclaire l'espérance ; suscite et anime la charité ; guide-nous tous sur le chemin de la sainteté.

Enseigne-nous ton amour de prédilection pour les petits et les pauvres, pour les exclus et les souffrants, pour les pécheurs et ceux qui sont égarés dans leur cœur : rassemble nous tous sous ta protection et remets-nous tous à ton Fils bien-aimé, Notre Seigneur Jésus.
Amen.


Pape François Place Saint-Pierre, le 13 octobre 2013.

 

Feuille Dominicale

                                                                                                                                                                                 

Le dimanche après Pâques est le Dimanche de la Miséricorde. C’est Saint Jean Paul II qui institua cette fête en 2000 le jour de la canonisation de Sainte Faustine. Le Christ lui avait dit “La Fête de la Miséricorde est issue de mes entrailles, je désire qu’elle soit fêtée solennellement le premier dimanche après Pâques”.

Commentaire

Dimanche de la Divine Miséricorde

                                                                                                                                                                                   

 

Lundi De Paques 2022 : Zone B Les Vacances Scolaires Zone ...

Évangile selon Saint Luc 24, 1-12

Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les femmes se rendirent au tombeau, portant les aromates qu’elles avaient préparés. Elles trouvèrent la pierre roulée sur le côté du tombeau. Elles entrèrent, mais ne trouvèrent pas le corps du Seigneur Jésus. Alors qu’elles étaient désemparées, voici que deux hommes se tinrent devant elles en habit éblouissant. Saisies de crainte, elles gardaient leur visage incliné vers le sol. Ils leur dirent : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n’est pas ici, il est ressuscité. Rappelez-vous ce qu’il vous a dit quand il était encore en Galilée : ‘Il faut que le Fils de l’homme soit livré aux mains des pécheurs, qu’il soit crucifié et que, le troisième jour, il ressuscite.’ » Alors elles se rappelèrent les paroles qu’il avait dites. Revenues du tombeau, elles rapportèrent tout cela aux Onze et à tous les autres.
C’étaient Marie Madeleine, Jeanne, et Marie mère de Jacques ; les autres femmes qui les accompagnaient disaient la même chose aux Apôtres. Mais ces propos leur semblèrent délirants, et ils ne les croyaient pas. Alors Pierre se leva et courut au tombeau ; mais en se penchant, il vit les linges, et eux seuls. Il s’en retourna chez lui, tout étonné de ce qui était arrivé.

 

PAQUES 2022

                                                                                                                                                                                          

Dimanche des Rameaux

La liturgie considère ce dimanche comme le “Dimanche des Rameaux dans la Passion du Seigneur” puisqu’il commémore l’entrée du Christ à Jérusalem pour y consumer son Mystère Pascal.

Aussi, depuis très longue date, lit-on deux évangiles ce jour-là. Le pape François l’explique ainsi : « Cette célébration a une saveur aigre-douce, elle est joyeuse et douloureuse en même temps puisquenous y célébrons l’entrée du Seigneur à Jérusalem, acclamé comme un roi par ses disciples et que nous proclamons, en même temps et solennellement, le récit de sa passion. C’est pourquoi notre cœur ressent ce douloureux contraste et éprouve dans une certaine mesure ce que Jésus ressentit dans le sien ce jour-là où il se réjouit avec ses amis et pleura sur Jérusalem » Pape François, Homélie, Dimanche des Rameaux 2017.

Semaine Sainte sur la paroisse - Diocèse de Rouen

Mercredi Saint, 13 avril :

à Heimsbrunn - 17h30 adoration, suivie de la Célébration Pénitentielle à 19h

 

Jeudi Saint,14 avril :

17h30 adoration à Morschwiller, puis Messe à 19h

 

Vendredi Saint, 15 avril : 

14h30 Chemin de Croix à Galfingue,

15h30 Chemin de Croix à Reiningue,

16h30, Office de la Croix à Reiningue

 

Vigile Pascale, 16 avril :

20h à la Basilique de Lutterbach

 

Dimanche de Pâques, 17 Avril :

9h30 Messe à Galfingue et à Morschwiller,

11h 00 Messe à Heimsbrunn et à Reiningue

 

 

 

 

  Feuille - Rameaux

                                                                                                                                                                             

 

 

Textes 4ème Dimanche De Carême Année A

Maintenant, dit le Seigneur,
revenez à moi de tout votre cœur, car je suis tendre et miséricordieux.

 

Feuille Dominicale

                                                                                                                                                                                 

Prière universelle - 4e dimanche de Carême 2016, 6 mars ...

 

Qui êtes-vous ?

Êtes-vous ce fils prodigue qui s’en va chercher fortune au loin et dilapider sa vie ? 

Êtes-vous le fils ainé, fidèle, qui reste avec son père? 

Êtes-vous peut-être ce père qui fait acte d’amour, réconcilie et célèbre le pardon des uns pour les autres? 

Mais, en y réfléchissant un peu plus, seriez-vous aussi, car c’est souvent le cas, celui qui au cours de sa vie sera passé en fait par ces trois étapes ?

Feuille dominicale

                                                                                                                                                                                 

3e dimanche de carême C

Dieu a déjà une belle histoire avec les patriarches Abraham, Isaac et Jacob. Mais il en a encore beaucoup à nous dire à son sujet : pour Moïse, et comme il le sera pour le visionnaire de l’Apocalypse, « Il est, il était, et il vient. » Et il sera toujours amour, tendresse et miséricorde.

Feuille Dominicale

                                                                                                                                                                                  

La transfiguration de Jésus sur la montagne est présentée par tous les catéchismes comme un miracle. En réalité, ce qui serait à qualifier plus justement de miracle serait son devenir homme à tel point que tout divin fils qu’il soit, il apparaît au long de sa vie comme parfaitement humain à ses contemporains. Sauf ce jour-là, sur la montagne ! Le miracle de la transfiguration est donc un miracle inversé. Et c’est sans doute là que commence la véritable catéchèse. Quand la voix céleste se fait entendre pour dire « Celui-ci est mon fils, celui que j’ai choisi », il nous est donné de passer de notre compréhension de la vie de Jésus à notre foi en lui, et vice versa.

 

La Transfiguration - 2ème dimanche de Carême année B

Feuille dominicale

Commentaire

                                                                                                                                                                      

LOGO

Communauté de Paroisses
St Benoît près d’Œlenberg
49, rue Aristide Briand
68460 Lutterbach
e-mail presdoelenberg@gmail.com