Copyright 2019 - CP St Benoît Près d'Œlenberg

L’adoration du Saint Sacrement à Lutterbach

L’adoration du Saint Sacrement est une forme de prière méditative et contemplative, inséparablement liée à la célébration eucharistique. La présence réelle du Christ eucharistique, nous dispose à un acte d’adoration et d’action de grâce. St Jean-Marie Vianney, curé d’Ars, interrogea un jour l’un de ses paroissiens sur ses nombreux et longs temps d’adoration. Celui-ci lui a donnée une explication simple et très juste : « Je l’avise et Il m’avise » (je le regarde et Il me regarde).

L’exposition du Saint-Sacrement va donc dans les deux sens : le Christ s’expose à notre regard et à notre prière d’une part, mais il s’invite aussi à m’exposer moi-même à son regard. Il me regarde : je peux lui exposer mes pauvretés intérieures, mes infirmités spirituelles et physiques, mes soucis...

Le pape Jean-Paul II, dans l’encyclique Ecclesia de Eucharistia, nous a également rappelé l’importance de cette manière de prier le Christ qui se fait proche et intime :

« Il est bon de s’entretenir avec Lui et, penchés sur sa poitrine comme disciple bien-aimé, d’être touchés par l’amour infini de son cœur. [...] Comment ne pas ressentir le besoin renouvelé de demeurer longuement, en conversation spirituelles, en adoration silencieuse, en attitude d’amour, devant le Christ présent dans le Saint-Sacrement ? Bien des fois, chers Frères et Sœurs, j’ai fait cette expérience et j’en ai reçu force, consolation et soutien ! » (no 25).

Aujourd’hui, dans un monde embrumé et remplie de bruit, nous sommes plus que jamais invités à redécouvrir cette voie de prière silencieuse et contemplative adressée à Jésus présent dans l’hostie consacrée, car « l’Église et le monde ont grand besoin du culte eucharistique. Jésus nous attend dans ce sacrement de l’amour. Ne mesurons pas notre temps pour aller le rencontrer dans l’adoration, dans la contemplation pleine de foi et prête à réparer les grandes fautes et les grands délits du monde. Que notre adoration ne cesse jamais ! » (Jean-Paul II, Dominicae cenae, no 3).


Dans notre Communauté de Paroisse St-Benoît près d’Œlenberg, à la basilique Sacré-Cœur de Lutterbach, nous proposons :

— un temps d’exposition du Saint Sacrement et d’adoration animée et communautaire, après la messe de 8h30, chaque premier vendredi du mois ;

— et un temps d’adoration silencieuse et personnelle, tous les jeudis de 17h00 à 17h45.

Au cours de l’adoration des jeudis, la présence du prêtre est assurée pour permettre aussi à ceux qui le souhaitent de demander et de vivre le sacrement de pénitence et de réconciliation.

Prier Marie avec le Rosaire — chaque dimanche à 18h00 à l'église de Morschwiller-le-Bas.


Notre-Dame du Rosaire – basilique à LutterbachLe chapelet (en français du XIIème siècle, désignait un petit chapeau ou une petite couronne) consiste à prier un tiers du Rosaire, soit à méditer seulement cinq des Mystères du Rosaire ; le chapelet est donc composé de cinq fois la séquence : Notre Père..., dix fois Je vous salue Marie... et une fois Gloire au Père... Ces cinq séquences sont communément appelée “dizaines“ du chapelet. Traditionnellement, le chapelet est précédé, en introduction, du signe de la Croix (Au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen), de la proclamation du Symbole des Apôtres (Je crois en Dieu...), d’un Notre Père..., de trois Je vous salue Marie... et d’un Gloire au Père..., puis on commence la première dizaine.

La tradition récente ajoute, après chaque dizaine, une courte prière de Fatima : « Oh mon Jésus, pardonne nous nos péchés, préserve-nous du feu de l’enfer et conduis au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de Ta Miséricorde. »

Les méditations (ou Mystères) du Rosaire sont les suivantes :

Mystères joyeux

1er Mystère (1ère dizaine du chapelet) : L’Annonciation à Marie par l’ange Gabriel (Lc 1.26-38 ; Mt 1.18-25)
2e Mystère (2e dizaine) : La Visitation de Marie à sa cousine Elisabeth (Lc 1.39-55)
3e Mystère (3e dizaine) : La Nativité de Jésus à Bethléem (Mt 2.1-12 ; Lc 2.1-20)
4e Mystère (4e dizaine) : La Présentation de Jésus nouveau-né au Temple (Lc 2.22-38)
5e Mystère (5e dizaine) : Le Recouvrement de l’enfant Jésus au Temple (Lc 2.40-51)

Mystères lumineux

1er Mystère : Le Baptême de Jésus au Jourdain (Mt 3.13-17)
2e Mystère : Les noces de Cana (Jn 2.1-12)
3e Mystère : L’annonce du Royaume de Dieu avec l’invitation à la conversion (Mc 1.15)
4e Mystère : La Transfiguration (Lc 9.28-36)
5e Mystère : L’institution de l’Eucharistie (Jn 13)

Mystères douloureux

1er Mystère : L’Agonie de Jésus au Jardin des Oliviers (Mt 26.36-50 ; Mc 14.32-46 ; Lc 22.39-48 ; Jn 18.1-8)
2e Mystère : La Flagellation de Jésus (Mt 27.26 ; Mc 15.15 ; Jn 19.1)
3e Mystère : Le Couronnement d’épines (Mt 27.27-301 ; Mc 15.16-20 ; Jn 18.37 ; Jn 19.2-15)
4e Mystère : Le Portement de Croix (Mt 27.31-33 ; Mc 15.20-22 ; Lc 23.26-32 ; Jn 19.16-17)
5e Mystère : Le Crucifiement et la mort de Jésus sur la croix (Mt 27.34-61 ; Mc 15.23-47 ; Lc 23.33-56 ; Jn 19.18-42)

Mystères glorieux du Rosaire

1er Mystère : La Résurrection de Jésus (Mt 28.1-15 ; Mc 16.1-18 ; Lc 24.1-12 ; Jn 20.1-28)
2e Mystère : L’Ascension de Jésus au ciel (Lc 24.39-53 ; Mc 16.19-20 ; Ac 1.6-9)
3e Mystère : L’effusion du Saint Esprit au jour de la Pentecôte (Ac 1.14 - 2.47)
4e Mystère : La Dormition et l’Assomption de Marie au ciel (2 R 2.11 ; Tradition ; LG 59)
5e Mystère : Le Couronnement de Marie dans le ciel (Ap 12.1 ; Tradition ; LG 59 et 68)
La prière du chapelet avec la méditation des Mystère ci-dessus (Mystères joyeux, lumineux, douloureux et glorieux) est dite « prière du Rosaire ».

Quand prier les mystères ?

L’Eglise recommande de prier tous les jours le chapelet en méditant les Mystères du Rosaire selon la séquence suivante (cf. Jean Paul II, Rosarium Virginis Mariae, 16 octobre 2002) :

— lundi et samedi : Mystères joyeux
— mardi et vendredi : Mystères douloureux
— mercredi et dimanche : Mystères glorieux
— jeudi : Mystères lumineux

>>>SOURCE : https://qe.catholique.org/8070-comment-prier-le-chapelet ; https://pasaj.ch


À l’occasion du mois d’octobre, nous vous invitons à trouver un moment pour prier la chapelet en méditant les mystères du salut. Pour vous encourager à pratiquer cette belle prière d’intercession et d’action de grâce, nous rappelons que dans notre Communauté de Paroisse elle est pratiquée chaque dimanche à 18h00 en l’église St Urlich à Morschwiller-le-Bas. N’hésitez pas à rejoindre ce groupe de fidèles qui s’y rassemble et prie par l’intercession de la Vierge Marie.

Sous-catégories

LOGO

Communauté de Paroisses
St Benoît près d’Œlenberg
49, rue Aristide Briand
68460 Lutterbach
tél. +33 3 89 52 16 14
e-mail st-benoit@presdoelenberg.org