Copyright 2020 - CP St Benoît Près d'Œlenberg

La chapelle Notre-Dame du Chêne (dite Ramahay)

La chapelle Notre-Dame du Chêne (dite Ramahay) est une chapelle de plein air, dans la forêt, sur la route qui mène à Burnhaupt. Chaque jour, de nombreux personnes s’y arrêtent pour dire une prière, faire brûler un cierge.

Dans la chapelle est placée la statue de la Vierge à l'Enfant, Notre-Dame du Chêne. À ses débuts, la statue a été exposée dans une niche en fer fixée au tronc d'un chêne millénaire.

Chaque année, le 15 août, une messe solennelle y est célébrée, à laquelle participent de nombreux fidèles de la Communauté de Paroisses St-Benoît près d’Œlenberg et d’ailleurs.


L’origine du lieu de piété de Notre-Dame du Chêne, le « Ramahaye », pourrait remonter au début du XIXe siècle. C’est seulement en 1883 que mention en est faite dans une enquête sur les lieux de culte du diocèse de Strasbourg.

On ne connaît pas l’origine de l’image sculptée de la Vierge à l’Enfant. Cette statue, de facture naïve, était placée dans un coffret de fer fixé à un chêne plusieurs fois centenaire. Ce chêne se trouvait près du pont sur le Steinbächlein à quelques centaines de mètres de l’endroit actuel en direction de Burnhaupt, sur le côté opposé de la route.

Au milieu du XIXe siècle, la commune a fait édifier deux abris maçonnés placés de part et d’autre du chêne, formant une chapelle et permettant aux pèlerins de s’abriter. De nombreux ex-voto ont garni les murs.

Pendant la Grande Guerre de 1914-18, la statue a été mise à l’abri. La chapelle a peu souffert, mais les ex-voto ont disparu.

En 1928, les lieux ont été rénovés et la statue a retrouvé son ancienne place.

Vers la fin de la seconde guerre mondiale, le 27 novembre 1944, les troupes allemandes ont fait sauter le pont proche du sanctuaire. Les deux abris sont alors détruits, mais il semblerait que la statue ait trouvé un abri en l’église de Heimsbrunn.

Le 23 mai 1954, le chêne brûle. La statue trouve à nouveau refuge dans l’église paroissiale, sur un des autels latéraux. Quant au chêne, devenu dangereux pour la circulation sur la route nationale toute proche, il est abattu.

C’est en 1959, sous le ministère du curé Ludwig que la chapelle actuelle a été construite sur une parcelle de la forêt communale, un peu plus près du village. Elle a été bénie le 26 juillet 1959 par Dom Bernard Benz, père abbé d’Œlenberg : vêpres solennelles à l’église, puis procession vers la chapelle avec la musique de Hochstatt, bénédiction de la chapelle et fête champêtre. Les paroissiens se sont beaucoup impliqués pour la réussite de la fête et les fidèles ont afflué des environs.

Mais dans la nuit du 14 au 15 janvier 1965, des vandales mirent le feu à la chapelle. Les restes calcinés de la statue ont heureusement pu être récupérés et restaurés.

En juillet 1966, la chapelle a été agrandie par l’adjonction d’un espace pour les pèlerins à l’avant de la grille et d’un local de rangement à l’arrière. Un puits a été creusé.

Le 6 juin 1982, on constate avec consternation que la statue a été dérobée. Toutes les recherches resteront vaines.

Une nouvelle statue, sculptée par M. André Bosshart, a été bénie le 31 mai 1983.

Au printemps 2009, la chapelle a été rénovée.

Depuis 1986, sous le ministère du curé Philippe Sauner, une messe solennelle est célébrée chaque 15 août, à la chapelle Notre-Dame du Chêne avec la participation de très nombreux fidèles.

Jour et nuit, été comme hiver, de nombreux pèlerins, des jeunes, des personnes en recherche de toutes religions, des migrants, etc … s’arrêtent à la chapelle pour un moment de prière. Cet endroit respire la quiétude et permet un temps de repos après une balade. C’est aussi un lieu de rencontre où l’on peut se retrouver pour un temps de partage.

Alex RAHMANI


Le mois de mai est le « MOIS de MARIE »

Depuis plus de deux siècles le mois de mai est pour les catholiques le « mois de Marie ». Dans notre Communauté de Paroisses, traditionnellement le 1er mai, les fidèles se rassemblent à la chapelle Notre-Dame du Chêne pour une prière par l’intercession de la Sainte Vierge. Au cours de ce mois, vous êtes invités à venir vous recueillir à Notre Dame du Chêne et plus particulièrement pour la clôture le 31 mai 2017 à 18h00.

 

LOGO

Communauté de Paroisses
St Benoît près d’Œlenberg
49, rue Aristide Briand
68460 Lutterbach
tél. +33 3 89 52 16 14
e-mail st-benoit@presdoelenberg.org